LES SPORTIVES – L’interview complète d’Aurélie Bresson, responsable du magazine…

Dans le dernier numéro de SODA MAGAZINE, actuellement disponible, nous vous proposons de découvrir une partie de l’interview d’Aurélie Bresson, responsable du magazine « Les Sportives ». Pour ceux qui souhaitent en savoir plus, voici l’interview complète !

Pour commencer, peux-tu te présenter en quelques mots ?
Native de Besançon où j’ai vécue pendant 20 ans, originaire de Roye par liens du sang, j’ai aujourd’hui 28 ans. Parcours voyageur et entrepreneur, je suis diplômée de l’IUT Information Communication de Besançon puis j’ai poursuivi mes études dans les villes de Nancy, Metz pour finir à Paris, dans lesquelles j’ai obtenu Licence, Master 1 et Master 2. Toujours sur le chemin des médias et de la communication. Forte d’expériences professionnelles à travers des stages/alternances variés et des contrats en agences, je décide de créer ma première entreprise dans les relations presse/relations publiques et communication dans le sport. Aujourd’hui mes clients sont aussi bien des événements, des fédérations, des clubs que des marques.

LS01

Comment t’es venu l’idée de créer « Les Sportives » ? Et quel est ton rôle ?
Depuis mon plus jeune âge, j’évolue dans le milieu sportif avec bonheur. D’abord gymnaste et spectatrice, je suis devenue quelques années plus tard bénévole, créatrice et responsable d’associations sportives, entraîneuse et organisatrice… Pour devenir communicante ! Sportive assidue, en contact avec des acteurs du milieu sportif, je m’étonne pendant mes études dans les médias, de ne voir aucun magazine dédié au sport féminin. Mon idée fait son chemin, j’étudie le marché et la faisabilité du projet puis je me lance en montant Les Sportives Magazine et en fédérant une équipe. La société a été crée en SAS, aujourd’hui j’en suis l’unique gérante et directrice de publication. Mes taches sont très diverses et variées au quotidien je dois avoir un œil sur tout : manager l’équipe, trouver des partenaires et publicitaires, préparer la campagne de promotion, effectuer les démarches administratives et du secrétariat, de la comptabilité, créer les liens avec La Poste, la distribution, l’impression, écrire certains articles,… et j’en oublie surement encore ! (rires) C’est un investissement et un apprentissage de tous les jours. Ça fait double société à gérer, double vie, mais la passion et les convictions qu’un tel projet à sa place et c’est tellement enrichissant et passionnant que ça donne de la force d’aller jusqu’au bout.

LS05

Que pouvons-nous retrouver à l’intérieur ?
Les Sportives sera le 1er magazine sportif et féminin. C’est à dire le premier magazine existant de sport où la femme prendra réellement toute sa place. Ce trimestriel a pour vocation de faire connaitre le parcours des femmes dans le sport. Des histoires de vie, des combats, des résultats, méritants une attention particulière. Les Sportives Magazine, c’est 68 pages, mais aussi et bien évidemment, une présence sur Internet (vente du magazine en version numérique, création d’article, réalisation de vidéos complémentaires au magazine papier) donnant la possibilité d’élargir les sujets, de connaître les coulisses de la fabrication du magazine et de passer des moments privilégiés avec les personnes rencontrées au cours des numéros.

Tout simplement une bouffée d’air frais dans le milieu sportif, pour les femmes modernes qui aiment le sport et ses valeurs, apprécient l’art et la culture mais également les hommes qui s’intéressent aux femmes dans le sport. Tout cela s’articulera autour de 18 rubriques mêlant infos sportives, portraits, enquêtes, culture et société, toujours avec professionnalisme, simplicité, fraîcheur, humour et fantaisie. A prix doux : 4,99€

Depuis combien de temps travailles-tu sur ce projet ?
De l’idée à la concrétisation il y a eu quelques années qui se sont écoulées. Puis j’ai rencontré Fany en 2013 qui m’a motivée à concrétiser le projet avec elle… Ensuite fin 2014 j’ai trouvé le nom, Les Sportives, qui est devenue une marque que j’ai déposé. Ça a été l’élément déclencheur. Depuis avec l’aide de Fany, et Clément mon compagnon, j’ai fédéré une équipe de rédacteurs, journalistes, illustrateurs, photographes, etc.. Et tout est allé très vite.

LS02

Qu’est ce qui a été le plus difficile pour toi dans cette nouvelle aventure ?
Dans cette nouvelle aventure la plus grande difficulté a été à la création de l’entreprise. Les démarches administratives et comptables sont compliquées et longues. La difficulté a été aussi trouvé des financements et surtout une banque qui me suive. Être une jeune femme et avoir moins de 30ans n’a pas toujours été en mon avantage… A paris ça a été une barrière. C’est en Franche-Comté que la confiance m’a été donnée et les portes m’ont été ouvertes.

Le parcours est toujours difficile en soit quand on part de rien. Mais globalement j’ai eu la chance de rencontrer des personnes incroyables qui m’ont enlevé bien des épines du pied. Je citerais Romain notamment, qui a été l’une des premières personnes à y croire, il m’a aidé et conseillé depuis le début à construire un business plan clair et simplifié. C’était la base de tout. Je citerais aussi Béatrice Barbusse et Dominique Crochu, qui font parti des premières personnes au courant de mon projet et qui m’ont toujours soutenu et bien conseillé.

LS03

Combien de personnes travaillent sur le magazine ?
Entre les rédacteurs, les photographes, illustrateurs, vidéastes, conseillers experts, nous sommes presque une trentaine.

Où peut-on trouver le magazine ?
Le magazine pourra se trouver en France et en Belgique. Que ça soit dans les Relay, les kiosques, les marchands de journaux, que dans les rayons intégrés.

Si un lecteur ou une lectrice le cherche et n’en trouve plus dans les kiosques, il pourra toujours s’abonner. L’abonnement au magazine est un moyen de montrer son intérêt à la thématique, d’apporter son soutien à la rédaction et surtout de garantir sa pérennité. Il est possible de s’abonner à la version papier, mais aussi d’acheter le magazine en version numérique à l’unité. Pour s’abonner sur 1an, soit 4 numéros frais de port compris, c’est 25€. Il est également possible et conseiller d’abonner un(e) ami(e) ! (rires)

LS04

Quels sont tes objectifs pour la suite ?
Aujourd’hui, plus je parle de « Les Sportives » autour de moi, plus ça devient un terme qui entre dans la peau de mes interlocuteurs. « Les Sportives » ça devient une notion du quotidien. Par exemple depuis un ami surnomme sa femme « ma sportive » juste pour tout ce qu’elle fait au quotidien entre sa vie de maman, de travailleuse, et de femme. Ou pour donner un autre exemple d’autres contacts m’envoient des photos dès qu’ils voient le mot « sportives ». J’aimerais que ce magazine de sport et femmes du quotidien intéresse à la fois les hommes et les femmes. Qu’il permette d’aider à faire évoluer les mentalités sur le sport au féminin et accroitre son intérêt de tous. J’aimerais que le magazine installe vraiment ce nouveau marché de sport féminin et qu’il devienne par la suite un mensuel.

Pour découvrir Les Sportives : http://les-sportives-mag.fr

Laisser un commentaire

Vous devez être identifié pour poster un commentaire.