Liker, c'est déjà harceler… La nouvelle campagne pour lutter contre le harcèlement…

7 novembre 2016 0 0

Pour la deuxième année consécutive, Najat Vallaud-Belkacem, Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche proposait ce Jeudi 3 Novembre une journée de sensibilisation contre le harcèlement scolaire. Après avoir dévoilé il y a tout juste un an, une campagne vidéo intitulée « Le harcèlement, si on n’en parle pas, ça ne s’arrête pas« , l’Éducation Nationale a choisi cette année de mettre l’accent sur le Cyberharcèlement.

« J’espère que tu vas crever », « Il faudrait la brûler », « Si je te vois en vrai, je te tue », « Retourne dans ton pays », « Sale pédé », « Dégage, sale traître », « Tu sers à rien », … Voici quelques exemples de commentaires postés sur les réseaux sociaux. Des mots qui blessent, qui perturbent, qui angoissent, qui font peur. Des mots souvent approuvés et « likés » par d’autres utilisateurs et qui donnent une impression de se retrouver seul(e) face à toutes ces agressions. Là aussi, on parle de harcèlement et plus précisément de cyberharcèlement.

Si vous êtes, vous aussi, comme 700 000 adolescents en France, victime de harcèlement scolaire ou cyberharcèlement, il est important de sortir de son silence et d’en parler à vos amis, parents, professeurs ou CPE. Ce genre de problèmes ne se résout jamais (ou très rarement) seul et peuvent avoir de graves répercutions. Si vous n’osez pas en parler à votre entourage, sachez qu’un numéro de téléphone gratuit est à votre disposition : le 3020. N’hésitez pas à vous en servir…


Non au harcèlement – Liker, c’est déjà harceler par EducationFrance

share TWEET
Leave a reply

Laisser un commentaire