LYCEE X. MARMIER – Trois lycéennes remportent un prix lors des Olympiades des Sciences de l’Ingénieur…

6 juin 2019 0 0

Le 28 Mai dernier se déroulait la grande finale des Olympiades des Sciences de l’Ingénieur. Un concours au cours duquel, trois élèves du Lycée Xavier Marmier ont remporté le Prix de la meilleure modélisation et simulation avec Punch It, un coach interactif de boxe.

Dans le cadre de leurs études, les élèves de terminale Sciences de l’Ingénieur du lycée Xavier Marmier ont eu pour mission de trouver un projet sur lequel travailler tout au long de l’année. Boxeuses ou anciennes boxeuses, Zoé, Chloé et Romane ont choisi de se lancer dans la fabrication d’un coach interactif de boxe : le Punch It. “Le principe de notre coach interactif est d’entrainer des boxeurs de tout niveau avec deux modes : débutant et expert. En fait, il permet de remplacer la pâte d’ours, habituellement tenue par l’entraineur et qui serait dans notre cas fixée au bout du système. Notre appareil est programmé pour simuler trois positions, les trois coups que l’on retrouve en boxe : face au boxeur (direct), à droite et à gauche (crochets). Le boxeur n’a plus qu’à frapper suivant les positions aléatoires de l’appareil” nous explique Zoé. “Cet appareil pourrait permettre à l’entraineur de voir le boxeur sous un autre angle et ainsi, de le corriger plus facilement” ajoute Chloé.


140 heures de travail et de réfléxion


Entre calculs, réflexion, programmation et réalisation, pas moins de 140 heures ont été nécessaire au trio d’ingénieurs pour venir à bout de ce projet comme le précise Chloé : “Avant de produire notre maquette, nous nous sommes rendues dans une salle de boxe pour étudier et mesurer, à l’aide d’un capteur, la force et la vitesse de frappe. Ensuite nous avons pu concrétiser notre projet avec sa fabrication à l’aide de matériel recyclé et d’une imprimante 3D. Au total, nous avons travaillé sur notre coach interactif près de 70 heures durant les cours et autant à la maison.”

Si cette maquette ne supporterait pas la force d’un boxeur, une simulation sur ordinateur a été générée pour prouver la viabilité de l’invention. En parallèle du “Punch It”, les lycéennes ont également développé une application mobile, connectée en bluetooth à l’appareil, permettant au boxeur de recevoir un résumé de son entrainement directement sur son smartphone.


Un projet récompensé


Si ce projet intervient d’abord dans le cadre du baccalauréat, il a également été présenté au concours national annuel destiné aux lycéens des classes de 1ère et terminale scientifiques : “Les Olympiades des Sciences de l’Ingénieur”. En décrochant la première place au niveau académique (Bourgogne-Franche-Comté), les filles ont pu se rendre, le 28 Mai dernier, sur le site de la société EDF de Saclay (Essonne) pour participer à la grande finale aux côtés de 71 autres équipes.

Après délibération du jury, Zoé, Chloé et Romane sont reparties avec le Prix de la meilleure modélisation et simulation 2019. Une jolie victoire qui vient récompenser une année de terminale constructive avec un professeur satisfait du travail de ses élèves : “C’est intéressant pour la section puisque ça valorise le travail des élèves de notre établissement et ça montre également qu’on ne travaille pas que sur le côté théorique. Ça permet également de montrer qu’il n’y a pas que des garçons dans cette filière. Le fait que trois filles arrivent en finale avec un appareil qui est utile en boxe, ça casse un peu tous les stéréotypes du genre” souligne Mr Laloy, professeur.

Nul doute que ce projet viendra ajouter quelques points à la note finale du baccalauréat.

Les trois lycéennes lors des Olympiades des Sciences de l’Ingénieur

A LIRE AUSSI


share TWEET