PONTARLIER – A 17 ans, Camille Hue, élève du Lycée des Augustins, sort son premier livre, Frageüzenta, disponible en librairie…

30 mai 2017 0 0

A seulement 17 ans, Camille HUE, élève au Lycée des Augustins, a sorti son premier livre intitulé Frageüzenta. Paru le 26 mai dernier aux Éditions du Panthéon, le premier tome est disponible dans toutes les librairies de France, Suisse et Belgique. Rencontre avec son auteur.

SODA Magazine : Depuis quand es-tu passionnée par l’écriture ?
Camille : J’ai commencé à m’intéresser à l’écriture et à mettre mes textes par écrit lorsque j’étais au collège, en 4ème.

Qu’écrivais-tu à cette époque ?
Avant d’être attirée par les romans et les histoires j’écrivais beaucoup de poèmes. Aujourd’hui c’est vraiment l’Univers de la Fantaisie qui m’intéresse le plus.

Pourquoi as-tu choisi d’écrire un livre ?
C’est une question un peu compliquée pour moi puisqu’il n’y a pas vraiment de raison. J’ai toujours essayé d’écrire des histoires mais qui restaient sans suite… Jusqu’au jour où une amie s’est intéressée à mon projet « Frageüzenta » en me poussant, en me disant d’y aller. Au fur et à mesure, avec les encouragements, c’est vraiment devenu quelque chose de concret que j’ai pris au sérieux.

Quand as-tu commencé à travailler sur Frageüzenta ?
J’ai commencé l’écriture à l’âge de 14 ans, il y a donc maintenant 3 ans. Ma sœur est née à ce moment et sa naissance a un peu chamboulé ma vie et précipité les choses.

Combien de temps t’a pris l’écriture ?
Ça a pris pas mal de temps puisque parfois je perdais confiance en moi, j’étais vraiment démotivée. Finalement, j’ai toujours réussi à me raccrocher au projet. Les corrections ont, elles aussi, pris beaucoup de temps.

Qui s’occupe des corrections justement ?
J’ai fait une première correction avant d’envoyer mon manuscrit. Ensuite, il y a en a eu plusieurs de la part de l’éditeur avant que je relise une nouvelle fois pour signaler d’éventuels problèmes.

As-tu été aidée pour écrire ton livre ?
Non. J’ai tout fait toute seule.

Que raconte l’histoire ?
C’est une jeune fille qui devient orpheline. Elle s’enrôle dans les armées, fait des rencontres, vit une histoire d’amour et plusieurs aventures à travers le monde (voir résumé en bas de cette interview).

Est-ce que ça a été compliqué de trouver un éditeur qui accepte de publier ton livre ?
En fait, j’ai préparé mon manuscrit selon les règles de chacun des éditeurs. J’en avais ciblé une dizaine. Les premiers ont émis un refus catégorique, ensuite j’ai eu des réponses négatives mais avec des encouragements et au final un éditeur m’a dit oui. A partir de là j’ai eu 4 réponses positives qui ont suivi derrière.

Du coup, tu as signé avec le premier éditeur qui t’a dit oui ?
Non, ce n’était pas le premier. J’ai pris le temps de regarder les différents contrats que l’on me proposait, je me suis aussi renseignée sur la réputation des différentes maisons d’édition avant de faire mon choix. Au final mon livre est sorti aux Éditions du Panthéon.

Ça fait quoi d’être éditée par une grande maison d’édition ?
J’ai pas vraiment réalisé tout de suite. Quand j’ai reçu la réponse positive, ça m’a fait un choc. J’étais super contente. Et aujourd’hui, ça fait vraiment bizarre de tomber sur mon livre quand on cherche mon nom sur internet (sourire). Je suis trop contente et fière de moi (sourire).

A combien d’exemplaires a été tiré ton livre ?
Le contrat prévoit 300 exemplaires. L’éditeur peut ensuite relancer une impression suivant les demandes.

Où peut-on retrouver ton livre ?
Il est en vente dans la plupart des librairies de France (24,90€). Normalement on peut le commander partout, même en Suisse et en Belgique. Il est aussi en vente sur toutes les plateformes internet (commander sur Amazon).

Il s’agit du Tome 1… Ce qui sous-entend qu’il y en aura un deuxième ?
Oui (sourire). J’ai déjà commencé le deuxième. Je ne sais pas encore quand il sortira. Tout dépend de mes études puisque je passe le bac l’année prochaine. Peut-être dans le courant de l’été 2018…

Résumé complet : Lorsque sa mère s’éteint, Swan, une jeune paysanne, se retrouve orpheline. Livrée à elle-même, la jeune femme quitte la ferme familiale pour s’enrôler dans les armées draconnières, au service des Impériaux qui dirigent d’une main de fer le continent sur lequel elle vit. Véritable tempête, Swan est aussi belle que fière, et ne laisse personne indifférent. Devenue assassine après trois années d’entraînement intensif, elle part pour plusieurs missions à travers le monde. Entre magie, dragons et amours, elle apprend à grandir et à embrasser son destin. Deviendra-t-elle un jour une draconnière ? À seulement 14 ans, Camille Hue nous livre le premier tome d’une saga fantastique, mêlant magie et heroic fantasy. D’une plume riche, elle a su construire un univers foisonnant et des personnages complexes, lesquels témoignent de sa passion pour l’écriture, l’art et la découverte.

share TWEET