PONTARLIER – Les élèves de seconde du lycée St Bénigne ont reçu Thomas Bronnec, auteur et journaliste…

24 novembre 2017 0 0

Dans le cadre du festival régional « Les Petites Fugues » organisé du 13 au 25 novembre, le lycée St Bénigne recevait en ce début de semaine Thomas Bronnec, auteur du livre « En pays conquis » (voir le synopsis en bas de page).

Invités à lire ce roman de politique-fiction durant leurs vacances estivales, les élèves de seconde ont pu, dès la rentrée, traiter ce sujet en cours de Français en compagnie de leur professeur de lettres et d’histoire-géographie, Marie-Line Quelet : « Pendant les vacances d’été, j’ai envoyé un courrier à tous les futurs élèves de seconde en les invitant à lire le roman « En pays conquis » tout en leur précisant qu’une rencontre avec son auteur était prévue courant novembre. A la rentrée ils m’ont remis une fiche de lecture avant que l’on travaille, tous ensemble, sur le sujet les semaines suivantes. Le but était, pour eux, de présenter leurs travaux et recherches à l’auteur le jour de la rencontre ».

Ce mardi 21 novembre, ce sont donc trois classes de seconde qui ont eu la chance de recevoir Mr Bronnec (auteur et journaliste) pour un échange de 2 heures sous forme de questions/réponses. Un rendez-vous qui aura permis aux lycéens de comprendre davantage le livre, ce qui n’a pas été forcément le cas à la lecture comme le précise Maël : « Je n’ai pas vraiment bien compris son livre à la lecture. Cet échange m’a donc permis de comprendre comment et pourquoi il l’avait écrit et comment il souhaitait que nous, lecteurs, nous devions l’interpréter. En fait il veut qu’à la fin du livre, chacun se fasse sa propre opinion ».

« C’est un livre intéressant même si je trouve qu’il est un peu compliqué à comprendre pour notre âge. Grâce à cette rencontre nous en savons un peu plus sur la façon dont le livre a été écrit » rajoute Aurore, 16 ans.

Un avis partagé par Mme Quelet : « C’est vrai que c’était le petit bémol. D’un auteur à l’autre, nous pouvons avoir des livres très différents et plus ou moins compliqués à comprendre. Là, c’est vrai qu’à 14/15 ans le côté politique/économique était un peu plus difficile. Beaucoup d’élèves ont d’ailleurs fait lire le livre à leurs parents, ce qui leur a permis d’échanger sur ce sujet ».

Cette rencontre enrichissante, autant pour les élèves que pour l’auteur, s’est terminée par une séance de dédicaces.


De gauche à droite : Aurore, Shirley, Maël, Océane.

Synopsis du livre « En pays conquis » : La République est paralysée. L’Élysée est à gauche mais l’Assemblée à droite. Très à droite : impossible pour Hélène Cassard, nommée à Matignon, de gouverner sans le soutien des députés du Rassemblement national, le parti extrémiste. Dans un paysage politique en pleine déliquescence, les convictions sont mises à l’épreuve du pouvoir et les hommes de l’ombre s’agitent autour d’un enjeu de taille : l’appartenance de la France à l’Europe. L’un d’eux, François Belmont, ambitionne de faire éclater les vieux clivages. Rien ne semble résister au grand argentier de la campagne d’Hélène Cassard. À moins que la mort de Christian Dumas, président de la Commission des comptes de campagne, chargé de veiller sur la légalité du financement de la vie politique, ne vienne compromettre ses plans ?

share TWEET