PONTARLIER – Un nouveau skate parc 100% béton sort de terre sur le terrain des Ouillons…

24 octobre 2019 0 2

Déjà espérée il y a plus de 5 ans par les anciens dirigeants de l’association de skate de Pontarlier, une nouvelle structure 100% béton s’apprête à accueillir les riders.

Mise au placard il y a plus de 5 ans suite à un refus de la ville de Pontarlier, l’idée d’un skate parc 100% béton a continué de germer dans la tête de Fred Scheuber (voir photo), président actuel de Haut-Doubs Dirty Feet (HDDF) : “Lors de la première demande, il y a plus 5 ans, les anciens dirigeants de l’association ont pris le refus de la Ville comme un “non” définitif. En reprenant les rennes du club il y a 2 ans et demi, je me suis dit qu’il fallait vraiment faire quelque chose. J’étais prêt à aller de l’avant en continuant à défendre ce projet sans jamais lâcher l’affaire” souligne t-il.


Un dossier et un skate-parc 100% béton…


Avec un dossier, lui aussi en béton, déjà réalisé par les anciens du club, Fred a entamé d’autres démarches en étroite collaboration avec les élus de la ville : “On a fait énormément de réunions, on a beaucoup réfléchi pour avoir un skate parc “skatable”. On a également démontré qu’il était préférable d’investir une bonne fois dans une structure en béton qui tiendrait 20 à 30 ans plutôt que d’investir régulièrement dans des éléments en bois ou en métal qui ne tiennent pas sur le long terme”.


Un projet à 220 000 euros…


Avec un budget total de 220 000 euros, ce skate parc permettra à tous les riders de profiter d’un espace de 850 m2 (contre une surface de 1500 m2 auparavant) avec une aire de street et ses différents éléments et un bowl, une sorte de piscine de forme arrondie. Nul doute que ce nouvel espace sera apprécié des passionnés de skate. Il faut dire aussi que ce sport attire de plus en plus de jeunes, sans compter que cette discipline sera officiellement présente lors des prochains Jeux Olympiques organisés en 2020.

Reste maintenant à attendre l’ouverture de cet espace qui ne devrait plus tarder : “Là, on est comme des gamins qui attendent Noël. On en a marre d’attendre (rires) mais il faut encore 3 jours de beau temps consécutif pour terminer le revêtement en béton.” ajoute le président.

A LIRE AUSSI


share TWEET